Le département de la sécurité intérieure des Etats-Unis

Suite aux attentats du 11 septembre 2001, les autorités américaines ont créé dès 2002 le département de la sécurité intérieure. Le « Departement of Homeland Security » (abrégé en DHS) est chargé d’assurer la sécurité intérieure du pays à l’aide de ses agences fédérales qui composent le département, sous la direction du président américain.

 

Qu’est-ce que le DHS ?

Le département de la sécurité américain est en charge de nombreuses missions dont s’occupent les 22 agences fédérales qui le constituent : le Secret Service, les Gardes-Frontières, la Douane, etc. Il s’occupe également de gérer le programme d’exemption de visa (Visa Waiver Program). En effet, toutes les informations renseignées dans le formulaire pour une demande d’ESTA sont soumises au traitement et à la validation par une équipe d’agents dépendant du DHS dédiées à cette tâche. Tout ceci dans le but d’empêcher des actes de malveillances, tels que des attentats terroristes. Ainsi, l’ESTA remplit deux rôles à la fois : elle permet au DHS de filtrer les voyageurs tout en permettant à ces derniers d’obtenir une autorisation plus simplement pour se rendre aux USA.

 

La sécurité et le partage des informations

Il peut être inquiétant, d’un point de vue de la sécurité de la vie privée, de fournir autant de renseignements personnels à une entité étrangère. Mais la DHS assure une confidentialité et un contrôle renforcé des informations qui lui sont communiquées. Sachez tout de même qu’il existe une communication entre les différents services et d’autres départements. Par exemple, lorsqu’une personne s’est vu refuser l’ESTA et entame donc une demande de visa, le Département d’Etat (Department of States) peut être amené à consulter le formulaire ESTA. Néanmoins, qu’importe le contexte de ces partages d’informations : toutes ces procédures d’échanges sont encadrées par la législation américaine (Registre fédéral du 10 juin 2008).

Un point important à souligner concernant les informations personnelles : si ces dernières venaient à changer, il est malheureusement obligatoire de formuler une nouvelle demande d’autorisation ESTA car une fois validée il n’est pas possible de la mettre à jour.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.