IRAN : L’ÉTAT SOUHAITE CONTOURNER LES RESTRICTIONS US

Afin de rassurer les touristes en direction de l’Iran sur les restrictions américaines, le pays souhaite mettre en place le non-estampillage des passeports des voyageurs.
 

Les personnes qui possèdent le tampon de l’un de ces pays sur son passeport : Iran, Iraq, Libye, Somalie, Soudan, Syrie et ou Yémen n’auront pas la possibilité d’obtenir l’ESTA, autorisation de voyage obligatoire depuis 2009 pour se rendre aux États-Unis.

Cette mesure de sécurité a pour conséquence de faire baisser le tourisme iranien, d’autant plus que certaines compagnies aériennes comme Air France ont décidé de suspendre leur vol vers cette destination.

Afin de lutter contre cette sanction et maintenir le tourisme, l’État iranien souhaite donc ne plus tamponner les passeports des visiteurs à leur arrivée. Cette mesure a fait l’objet d’un projet de loi rédigé et approuvé par le ministre de l’industrie des mines et du commerce iranien.

(Publié le 29 août 2018)