Renouveler sa demande d’ESTA

Même si vous avez passé avec succès votre première demande d’ESTA, cette autorisation n’est valable que deux ans. Une fois ce délai terminé, il vous faudra dans tous les cas repasser par la case formulaire lors d’un nouveau séjour aux USA. Renouveler son ESTA signifie donc simplement effectuer une nouvelle demande. C’est d’ailleurs faisable même si votre premier document n’est pas arrivé à son terme. Préparez-vous donc à une impression de déjà-vu et retournez sur Internet !

 

Démarche pour renouveler l’ESTA

La validité de deux ans de l’ESTA (Electronic System for Travel Authorization) est stricte : pas un jour de plus ne vous sera accordé par les autorités américaines. Ne prenez jamais le risque de vous trouver aux États-Unis muni d’un document périmé. Une seule solution : renouveler votre demande ESTA en ligne.

Ce renouvellement ne consiste en rien de plus que des nouvelles réponses aux champs du formulaire à compléter. En effet, vous ne pourrez pas revenir sur votre précédent ESTA et cliquer sur un éventuel bouton « renouveler la demande » par exemple. Évitez le copier-coller de votre formulaire initial : vous pourriez oublier certains changements qui ont eu lieu entre temps. De plus, les raisons du séjour sont peut-être différentes, tout comme votre état de santé.

N’espérez pas non plus être exempté des frais de traitement : chaque demande implique de les régler puisque votre dossier est révisé entièrement.

Vous pouvez tout à fait renouveler votre ESTA officiel sans attendre la fin des 2 ans de validité. C’est parfois indispensable lorsque des éléments renseignés ne sont plus d’actualité : n° de passeport, adresse, antécédents judiciaires…

 

Une première obtention d’ESTA n’assure pas la deuxième !

Attention, ne pensez pas qu’après une première acceptation, la deuxième adviendra automatiquement. Les autorités américaines ne font aucun lien entre deux demandes, et un seul changement depuis votre précédent ESTA peut suffire à entraîner un refus s’il ne remplit plus les critères d’obtention.

Gardez en tête toutes les conditions liées au programme d’exemption de Visa (VWP) :

  • Il concerne les ressortissants de 38 pays ;

  • Les séjours doivent durer 90 jours maximum sur le territoire américain ;

  • Leur but doit être du tourisme, des affaires ou du transit ;

  • Votre passeport doit être valide ;

  • Vous devez répondre de manière satisfaisante au questionnaire.

Si rien n’a changé depuis votre première demande, il est probable que la deuxième obtienne aussi gain de cause, mais ne vous déconcentrez pas pour autant.

Afin de ne pas retarder votre autorisation en cas de coquille par exemple, sollicitez notre assistance ESTA en ligne, qui pourra également vous aider pour vos démarches de visite aux États-Unis.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies.