Quels sont les documents de voyage USA à présenter ?

Tout voyage se prépare et un voyage aux États-Unis ne fait bien évidemment pas exception. Les autorités américaines sont réputées pour prendre très à cœur la sécurité intérieure de leur pays et ne feront aucune exception. Nous vous présentons ici la liste des documents de voyage à prévoir pour un séjour aux USA : le passeport, l’autorisation de voyage - qu’il s’agisse d’un visa ou d’un ESTA, billet de transport, etc.
 

Liste des documents de voyage pour tout séjour

Passeport

La première obligation à prendre en compte pour tout voyage à l’étranger est le passeport, qui est, bien entendu, l’un des documents de voyage indispensables. Exception faite des séjours au sein de l’espace Schengen pour les citoyens européens où le passeport n’est pas obligatoire, mais recommandé.

Pour un séjour aux États-Unis ou un transit sur le sol américain, vous devez à présent présenter un passeport électronique ou biométrique. Afin de différencier les types de passeports, vous pouvez vous référer à la couverture : le passeport électronique, tout comme le passeport biométrique, ont le symbole sécurisé (cercle dans un rectangle), ce que n’ont pas les passeports à lecture optique. Le passeport biométrique a également le mot “passeport” souligné juste au-dessus du symbole. Les dates de délivrance sont également un facteur de différenciation : les passeports électroniques ont été mis en circulation à compter d’avril 2006 et les passeports biométriques à compter de juin 2009.

Précisons que les informations enregistrées dans la puce électronique du passeport électronique sont le nom complet, la date de naissance, la nationalité et le numéro de passeport. La puce du passeport biométrique stocke ces mêmes informations ainsi qu’une photo numérisée et les empreintes digitales.

Il n’est plus demandé que le passeport ait une durée de validité restante d’au moins six mois suivant la date d’entrée sur le territoire américain, mais il se doit d’être valide pour la durée du séjour. Il est également demandé d’avoir un nombre de pages suffisant dans le passeport pour le tamponnage à l’entrée et à la sortie du territoire.
 

L’autorisation de voyage

Tous les ressortissants étrangers sont dans l’obligation de posséder une autorisation de voyage avant de se rendre aux États-Unis.

L’ESTA

Du fait de son format électronique, nous pourrions être tentés d’oublier l’un des documents de voyage obligatoires pour un départ vers les États-Unis : l’ESTA.  Il s’agirait là d’une grave erreur car l’absence d’ESTA est un motif valable pour refuser l’accès à l’avion ou au navire.

L’autorisation de voyage ESTA permet d’effectuer un voyage aux USA, de courte durée (90 jours maximum), sans visa. Elle est réservée aux ressortissants des pays participant au programme d’exemption de visa, le Visa Waiver Program (VWP), mis en place entre le gouvernement américain et 38 pays, dont la France.

À noter que les ressortissants d’Irak, d’Iran, de Syrie et du Soudan ne peuvent pas bénéficier de l’ESTA et ce, même s’ils ont pour double nationalité l’une de celles acceptées par le programme.

L’ESTA ne couvre que les séjours temporaires d’une durée maximale de 90 jours, qu’il s’agisse de séjours touristiques ou de voyages d’affaires réalisés par voie aérienne et maritime. Les séjours par voie terrestre ne requièrent pas l’autorisation ESTA, mais ne sont pas pour autant sans formalités à respecter.

Précisons que les transits pour les États-Unis sont également sujets à cette autorisation. Il n’est toutefois pas nécessaire de faire une demande ESTA pour chaque séjour aux USA ou escale puisque l’ESTA a une durée de validité de deux ans (ou jusqu’à expiration du passeport si l’expiration est prévue avant). En cas de nouveau passeport ou de modification de ses données, une nouvelle demande d’ESTA devra être faite.

La demande ESTA se fait en ligne sous la forme d’un formulaire à remplir. Le formulaire ESTA est disponible sur le site du gouvernement américain ou sur le site de notre partenaire (formulaire en ligne simplifié et mise à disposition d’une assistance personnalisée). Pour remplir le formulaire en ligne, il requiert d’entrer les données personnelles du demandeur et les détails du voyage. Attention à ce que toutes les informations soient entrées correctement au risque de voir sa demande d’autorisation refusée.

Le formulaire est complété par une série de questions fermées (réponses possibles : oui ou non uniquement) portant sur la santé mentale et physique du demandeur, son passé juridique, son regard vis-à-vis des lois, etc. La dernière question porte sur un éventuel séjour en Irak, Iran, Libye, Yémen, Syrie, Somalie et Soudan depuis le 01 mars 2011. Précisons qu’un tel séjour est considéré comme une entrave à l’obtention de l’ESTA.

La demande en ligne sera validée une fois le paiement ESTA effectué. La réponse peut être immédiate ou donnée sous 72 heures.

Le visa américain

Contrairement à l’ESTA, le visa est collé sur l’une des pages du passeport faisant de ces documents (visa et passeport) des documents de voyage à ne surtout pas oublier.

Le visa requiert une procédure plus longue puisque la prise de rendez-vous avec un agent consulaire est obligatoire, ce qui implique donc de se rendre à l’ambassade américaine.

À chaque type de séjour un visa. Il existe deux types de visas : les visas immigrants (carte verte, par exemple, pour les résidents permanents) et les visas non-immigrants (visa touristique, par exemple). Découlent de ses deux familles de visa, plusieurs possibilités : un visa pour étudier aux USA n’est pas le même qu’un visa pour y travailler, par exemple.

La demande de visa doit être complétée avant de se rendre à l’ambassade des États-Unis. Toute demande doit comporter le formulaire DS-160 , la preuve de paiement des frais de visa et au moins une photo d’identité. Les pièces justificatives pour appuyer le dossier dépendent ensuite du type de visa demandé.  

Pour un séjour de longue durée, la souscription à une assurance voyage ou à une assurance privée américaine peut être une bonne idée pour couvrir les éventuels frais médicaux sur place. Certains visas requièrent également la preuve de ressources financières suffisantes ou la preuve de liens familiaux, etc.
 

Passage aux douanes américaines

Plusieurs documents de voyage pourront être demandés par l’agent d’immigration au point d’entrée. La liste dépend du type de séjour.

Sera demandée pour sûr la fiche bleue, formulaire 6059B, remis par le personnel de bord lors du vol ou de la traversée. Pour les voyageurs sans ESTA, la fiche verte, I94W, sera également demandée.

Pour les courts séjours couverts par l’ESTA, il est possible que l’agent demande à voir le billet de retour ou de continuation ; la sortie de territoire devant prendre place au plus tard 90 jours après l’arrivée.

Notons qu’il n’est pas requis d’imprimer l’autorisation électronique de voyage ESTA. Cette dernière est consultable électroniquement par l’agent des douanes.

L’agent d’immigration, en plus des documents de voyage, posera sans doute quelques questions sur le séjour, prendra une photo et les empreintes digitales.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.