Nos conseils pour choisir une assurance santé USA

Partir réaliser un voyage à l’étranger n’est pas quelque chose d’anodin, surtout lorsqu’il s’agit de s’aventurer sur le territoire américain. Après avoir fait votre demande d’ESTA ou de visa, il faut également prendre en compte le choix d’une bonne assurance santé. Les coûts des soins médicaux, aux États-Unis, peuvent atteindre un prix exorbitant et le remboursement des frais peut drastiquement varier selon votre mutuelle santé ou votre compagnie d’assurances.

Si Las Vegas et New-York font rêver, ce n’est pas le cas du système de santé américain. En effet, celui-ci ne fonctionne pas du tout de la même manière qu’en France ou dans certains autres pays européens de l’espace Schengen. Si vous devez malheureusement vous faire hospitaliser aux USA, il y a de grandes chances pour que vous regrettiez ne pas pouvoir profiter de la carte européenne d'assurance maladie ou de la sécurité sociale française… Il est alors important de bien anticiper toutes les possibilités d’un éventuel souci de santé lors de votre voyage aux USA et ainsi réduire les mauvaises surprises.
 

Vers quelle assurance santé américaine se tourner ?

Pas évident de s’y retrouver entre l’assurance expatriation (appelée également assurance expatriés), l’assurance multirisques, ou encore la responsabilité civile. Que choisir selon son statut ? Il est important de prendre son temps afin de faire le bon choix, à l’aide d’un comparatif assurance par exemple. De nombreux courtiers en assurance pourront vous aiguiller afin de trouver le contrat qui vous correspond le plus.

Systèmes privés et systèmes publics américains

Le système de santé américain est un système mutualiste, ce qui signifie qu’on cotise chacun de son côté auprès d’organismes privés. Les bénéficiaires versent un solde mensuel, dont le montant varie en fonction de certains critères (âge, maladie, état de santé général, etc). Une personne obèse ou une personne fumeuse devra, par exemple, payer plus cher, car les risques de développer certaines maladies sont plus élevés. Ce système est ainsi totalement différent de notre système basé sur la solidarité.

Il existe toutefois 2 systèmes publics, financés par le gouvernement, et à destination des plus démunis et des personnes âgées : MEDICARE et MEDICAID.

Avec l’application de la loi sur la Protection des Patients et Soins Abordables (traduction de Patient Protection and Affordable Care Act), tous les Américains sont dans l’obligation de souscrire une assurance santé. Cette loi, surnommée Obamacare, puisque née de l'initiative de l’ancien président, a pour but de réformer le système de santé américain et de réduire les inégalités en permettant à des millions d’Américains d’avoir accès à une couverture sociale.

Autres possibilités d’assurances pour les États-Unis

Certaines cartes Visa ou Mastercard Gold peuvent également proposer une assurance santé expatriés, ainsi que d’autres services tels qu’une assurance voyage, une assistance rapatriement ou encore le remboursement partiel de vos frais médicaux. Renseignez-vous afin de savoir quels sont vos droits en cas de pépin.

Une autre astuce afin d’être couvert partiellement est de s'inscrire dans une université, même pour un cours.

Il est également tout à fait possible de souscrire à une assurance internationale, il faut cependant être vigilant à sa compatibilité avec les exigences du gouvernement américain.

Votre choix entre ces différentes assurances se fera en fonction de votre profil : si vous êtes globe-trotter voulant visiter les parcs nationaux, étudiant, stagiaire ou encore travailleur, le prix et la couverture de votre assurance ne seront pas les mêmes.
 

Mentions importantes dans le contrat d’assurance santé

Il y a un vocabulaire bien précis relatif aux assurances américaines. Le connaître et le prendre en compte vous évitera de mauvaises surprises.

Certains éléments déterminent l’argent que vous allez devoir débourser mensuellement ou en cas d’intervention de l’assurance. Il vous faudra vérifier les mentions “Copay” (le montant restant à verser), “out of pocket maximum” (le plafond), “deductible” (la franchise), “exclusions” ou encore le réseau des médecins couverts par l’assurance avec “network”. Ces mentions vous seront utiles afin de déterminer quelle assistance médicale choisir en cas d’accident de la vie.

Il est généralement recommandé de faire une demande de couverture totale, bien que celle-ci soit plus coûteuse. Notons que dans certains cas de figure, il est financièrement plus  avantageux d’être rapatrié dans son pays afin de recevoir les soins.

Pour que votre séjour à l’étranger soit optimal, souscrivez également à d’autres assurances comme l’assurance habitation, l’assistance juridique ou encore l’assistance voyage (protections des effets personnels) si nécessaire. Une assurance annulation de voyage peut également être utile dans certains cas. Vous pouvez trouver certains organismes qui proposent des packs, par exemple chez Chapka assurances ou encore Mondial assistance (Allianz travel).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.