Le point sur la Green Card

La Green Card, carte verte en français, est un sésame permettant à un individu étranger de s’installer et vivre aux États-Unis. Il permet également de travailler pour une entreprise américaine ou à son compte sans besoin d’un visa. Ce document permet de passer les contrôles des douanes sans encombres. Dans cet article nous reviendrons sur sa définition et son mode d’obtention.

Quelle est la définition de la Green Card ?

Avant d’identifier les différents moyens d’obtenir une green card, clarifions d’abord que celle-ci n’est pas obligatoirement indispensable afin de travailler aux États-Unis : un visa de travail peut suffire. La green card, aussi connu sous le nom de carte de résident permanent, ne permet pas de voter ou de participer comme membre d’un jury. Le détenteur est également tenu d’être en possession de sa carte ainsi qu’une pièce d’identité (telle que le passeport) à tout moment, en cas d’un contrôle d’identité par un gardien de la paix. La green card est valide pour dix ans ou deux ans dans le cas d’un résident permanent conditionnel. Dans tous les cas, la carte de résident permanent doit être renouvelée avant la date d’expiration, et le nouveau résident permanent américain doit payer des frais de 165$ pour l’obtention de la carte elle-même.

La green card est remise par le United States Citizenship and Immigration Services (USCIS) selon certains critères de sélection. Un individu détenteur d’une green card pour une durée de plus de 5 ans devient éligible pour une demande de naturalisation. À contrario de l’ESTA, la Green Card est l’une des autorisations les plus difficiles à obtenir. Chaque année, des milliers de personnes espèrent avoir ce sésame qui changera leur vie et leur carrière.

Comment obtenir une carte verte ?

Abordons maintenant les différents moyens d’obtenir la fameuse green card. Il y a des règles spécifiques à respecter pour chacun des moyens d’obtention de la carte de résidence permanente. Voici les quatre voies principales vers cette fin :

La famille : un individu d’origine américaine âgé de plus de 21 ans peut réaliser une demande de carte verte afin qu’un membre de sa famille (conjoint, ses parents, ses enfants, ses frères et soeurs) puisse le rejoindre aux États-Unis. Le postulant est tenu d'être honnête concernant son conjoint car les autorités américaines luttent de manière sévère contre la prévention des mariages blancs.

Le travail : une demande de carte verte peut être appuyée par une entreprise américaine souhaitant vous embaucher pour un contrat à long terme ou à durée indéterminée. En plus de vous assister dans la démarche et les papiers à remplir, votre employeur prend également en charge les frais de dossier dans certains cas. Ce moyen d'obtention est néanmoins réservé aux travailleurs « qualifiés » qui répondent donc aux critères demandés par le gouvernement américain.

Le statut de réfugié : toute personne reconnue comme demandeur d’asile peut faire une demande de résidence permanente aux États-Unis si celle-ci réside sur le territoire depuis plus d’un an.

La loterie : la “green card lottery” a lieu chaque année et attribue ce fameux sésame à 50 000 personnes parmi les 15 millions de participants. Ce programme a été instauré afin d’assurer une certaine diversité parmi la démographie immigrante des États-Unis.

Si vous envisagez simplement de visiter les USA pour une courte durée, sachez qu’il existe des formalités d’entrée aux États-Unis plus simples sous la forme de l’ESTA notamment.

Mis à jour le 17.09.2018

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience et de vous proposer des services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus.